Exposition
-A +A
01.11.2021 - 17.12.2021

Que portais-tu ce jour-là ?

 Que portais-tu ce jour là ? 

Cette question qui semble banale est posée de façon systématique après un viol, et insidueusement en arrive à blâmer les survivant.es et à justifier les auteurs.

Basée sur des témoignages réels, l’exposition confronte des histoires et des récits poignants à la banalités des tenues portée par des victimes le jour de leur agression. Elle a été réalisée par l’association En Parler à partir de l’installation What were you wearing ? créée par Jen Brochman et Mary Wyandt-Hiebert en 2013 à l’Université de l’Arkansas à parir du poème poème du Dr Mary Simmerling, What I Was Wearing

Elle questionne ce qui donne tant de pouvoir à ce mythe spécifique de la culture du viol. Et malheureusement,  mettre fin à la violence sexuelle  n'est pas aussi simple que de changer de vêtements. 

 

 

Qu’appelle-t-on la culture du viol ?

L’ensemble des comportements et des attitudes qui minimisent, normalisent voire encouragent le viol, participe à la culture du viol. On peut par exemple entretenir la culture du viol sans pour autant être un violeur soi-même en véhiculant un certain nombre d’idées reçues sur la notion de consentement à l’acte sexuel, le profil des victimes de viol ou celui des agresseurs.

 

Quelques chiffres

  • Dans le monde, 1 femme sur 3 a subi des violences physiques ou sexuelles principalement de la part d’un partenaire intime
  • (Source : Organisation Mondiale de la Santé, 2013)

  • En France, 94 000 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol chaque année
  • (source : Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, 2019)
  • La majorité des viols n’a pas lieu par un inconnu dans un parking sombre, 9 femmes sur 10 connaissent l’agresseur
  • (Source : Observatoire National des violences faites aux femmes, 2018) 
  • 27% des français considèrent que le viol est moins grave si la victime portait une « tenue sexy »
  • (Source : Enquête IPSOS- représentations des Français sur le viol, 2016)

 

Où voir l'exposition ?

  • 27 octobre - 5 novembre : Hall des Grands Moulins, 5 Rue Thomas Mann, 75013 Paris
  • 9 novembre – 19 novembre : Hall d’entrée de l’UFR STAPS, 1 Rue Lacretelle, 75015 Paris
  • 23 novembre – 3 décembre : Bibliothèque de l’UFR de Médecine – site Villemin, 10 avenue de Verdun 75010 Paris
  • 7 décembre – 16 décembre : IUT Rives de Seine, 143 avenue de Versailles, 75016 Paris

 

 

 

 

CONTACTS

Si vous êtes témoin ou victimes de violences sexistes ou sexuelles, vous pouvez contacter de manière anonyme et gratuite

  • Women Safe (partenaire conventionné d’Université de Paris) :  01 39 10 85 35 / accueil@women-safe.org
  • Violence Femmes Info : 3919
  • SOS Viols-Femmes-Informations : 0 800 05 95 95 

 

Vous pouvez aussi contacter les référéntes ÉgalitéS de l’université :

 

 

 Pour en savoir plus : u-paris.fr/mission-egalites