Vous êtes ici

CONFERENCE-SPECTACULAIRE
-A +A
30.01.2025

1664

Conférence-spectaculaire d'Hortense Belhôte

Dans le cadre du Festival d’Automne à l’université

Jeudi 30 janvier  à 19h | Odéon

Gratuit sur inscription

Comment se désintoxiquer de l’absolutisme louis quatorzien, et retrouver la folie, la joie et la liberté du premier 17e siècle, lorsque la peinture, l'architecture, les jardins, la danse, la musique, le théâtre et la littérature dansaient comme autant de muses surexcitées au son d’un tube de Cindy Lauper ?

Hortense Belhôte découvre le Château de Vaux le Vicomte, alors qu’elle écrit son mémoire de Master en histoire de l’art. Construit par Fouquet, le premier ministre des finances de Louis XIV, ce château est surnommé « le petit Versailles ».

En 1664, Fouquet est arrêté et est condamné à la prison à vie, tandis que le jeune Roi Soleil organise à Versailles la première fête mettant en scène son pouvoir absolu. 1664 c’est aussi l’année de la fondation de la Brasserie Kronenbourg à Strasbourg, et celle de la création de la Compagnie des Indes par Colbert : une société pré-coloniale dont le but était l’importation de café, tabac, rhum, chocolat, sucre, opium…
De la fête libératrice à la propagande politique, de la symphonie des arts à la sclérose des académies, de l’ivresse à la dépendance, cette improbable année 1664 devient l’indice clé d’un basculement fondateur, dont la France d’aujourd’hui est toujours l’héritière.

Hortense Belhôte met en place une opération de désintoxication mentale dans une nouvelle « Conférence spectaculaire ». Pour retrouver « la joie, la folie et la liberté du premier XVIIe siècle », où peinture, architecture, jardins, danse, musique, théâtre se fondaient en un happening inspiré, l’artiste fait aussi appel à ses propres souvenirs d’étudiante fêtarde et conjugue érudition, discours engagé et performance, dans une mise à jour revivifiante de l’esprit baroque.

Interprète pour le théâtre, le cinéma et la danse contemporaine notamment sur Footballeuses de Mickaël Phelippeau, Hortense Belhôte a aussi enseigné l’histoire de l’art. À la croisée de ses diverses pratiques, elle crée depuis 2019 des « conférences spectaculaires » féministes et libertaires, mêlant transmission de savoirs, dévoilement de l’intime et vidéoprojection. Après Une histoire du football féminin, L’érotisme dans l’art classique ou encore Performeureuses, elle prépare pour 2023 Portrait de famille, 1789, sur les figures oubliées de la Révolution française.

bande-annonce

voir le site d'Hortense Belhôte

FAP2024 .

La Fondation d’entreprise Hermès est mécène des tournées organisées par le Festival d’Automne dans les universités.

Informations pratiques

Gratuit sur inscription (dans la limite des places disponibles)

Jeudi 30 janvier à 19h

Grand Amphi Odéon

12 rue de l’école de médecine Paris 6

Durée  : 1h

 

Conception : Hortense Belhôte // Collaboration artistique : Lou Cantor, Béatrice Massin // Production, diffusion, administration : Fabrik Cassiopée - Manon Crochemore et Manon Joly // Production déléguée : bi-p // avec le soutien du CND Pantin

 

 

Lieu >
Grand Amphi | Odéon, 12 rue de l'école de médecine Paris 6e